Tribunes politiques

Le droit d’expression des conseillers municipaux

La loi du 27 février 2002 prévoit que : « lorsque la commune diffuse, sous quelque forme que ce soit, un bulletin d’information générale […], un espace est réservé à l’expression des conseillers n’ appartenant pas à la majorité municipale ».

C’est dans ce cadre que le groupe de l’opposition comme ceux de la majorité s’expriment afin d’informer les citoyens de leurs positions sur la politique municipale (l’exercice du droit d’expression…doit répondre à une certaine neutralité dans le choix des sujets abordés… et s’ abstient de prises de position électoraliste, partisane et polémique).

Réponse ministérielle publiée au JO Sénat du 7 août 2003, p.2 551.

 


Mai 2017

 

GROUPE SOCIALISTE ET APPARENTÉS

 La Semaine de la Fraternité a mis à l’honneur ce qui est pour nous bien plus qu’un concept ou une valeur : une façon d’être et de vivre, ensemble, au  quotidien. Des mots aux actes, c’est notre credo. Et la Fraternité bondynoise,dès le plus jeune âge, c’est concret. En témoigne par exemple l’attention portée à la qualité de l’offre éducative et périscolaire. Grâce à la ville, 60 enfants ont pu partir en vacances ce printemps. Pour varier les plaisirs, ouvrir les perspectives, favoriser les rencontres, Bondy développe l’accueil dans son centre de Roussines et des partenariats avec Montreuil et Bagnolet. Quant à nos centres de loisirs,ils ont accueilli 750 enfants par jour la première semaine, et plus de 600 la deuxième. La Fraternité est un socle essentiel, non seulement de notre République, mais de l’Humanité. Faisons la vivre, incarnons-la, affirmons et réaffirmons que nous sommes tous de la même famille et que nos différences sont une richesse.

Les élus socialistes et apparentés

GROUPE COMMUNISTE - FRONT DE GAUCHE

Le droit rien que droit !

 Le tribunal administratif de Montreuil vient de rendre son verdict : le voeu adopté le 23/6/2016 par la ville de Bondy est annulé. Ainsi aux yeux du tribunal, voter pour que Bondy respecte le droit international dans ses achats et notamment pour ses cantines en protégeant ses consommateurs des produits illégaux et mensongers dans leur étiquetage « relève de la politique étrangère de la France »et serait contraire au fait que « le CM émet des voeux sur tous les objets d’intérêt local ». Les produits des colonies illégales israéliennes vendus de manière trompeuses et condamnés par l’ONU et l’Europe, sont pourtant contraires au droit à l’information du consommateur ! Le plaignant n’a rien à voir avec Bondy mais s’arroge le droit de lui interdire la maitrise de ses achats pour sa population. Que le tribunal lui donne raison est tout bonnement scandaleux.

Les élus Communistes – Front de gauche : 01 48 50 53 05

GROUPE EUROPE ÉCOLOGIE LES VERTS

 En mai 2016, les sections politiques locales bondynoises et certaines associations avaient organisé, sous l’impulsion d’EELV, une réunion d’information autour des compteurs Linky. Dans la foulée, la Maire a pris un arrêté interdisant les  compteurs sur la Ville. À la suite de quoi, le préfet a saisi le tribunal administratif pour faire casser cet arrêté. Récemment, ENEDIS a décidé de remplacer de force nos compteurs bleus. Les installateurs ont reçu la consigne de ne pas tenir compte des refus des habitants, ENEDIS poussant le bouchon jusqu’à fournir un guide intitulé « Que faire face au refus sur le terrain ». Ce passage à marche  doublement forcée fait d’autant plus peur à nos concitoyens, de plus en plus informés, mais totalement démunis face à ce problème. Principes de précaution non respectés, gabegie écologique, la municipalité doit continuer à agir, malgrédes marges de manoeuvres restreintes.

Les élus du groupe EELV - www.eelvbondypavillons.com

GROUPE LES REPUBLICAINS

 Depuis plusieurs années maintenant, nous voyons les services publics – notamment de l’État - se retirer petit à petit de notre ville. D’abord la CPAM puis le CIO, c’est maintenant au tour de La Poste de montrer des signes de faiblesse. En effet, les bureaux de poste à Bondy connaissent des fermetures de plus en plus fréquentes. Tous ces services qui disparaissent de notre ville ne sont la conséquence que d’une seule chose : une politique de désengagement, qui s’est accélérée ces 5 dernières années. Bondy est une grande ville mais modeste par ses moyens. Alors même que nous sommes déjà frappés par la baisse des dotations, nous sommes dans une situation dégradée et la gauche de  gouvernement en est responsable. En décidant de ces réductions systématiques, les socialistes ont éloigné le service public de nos concitoyens. 

Stephen Hervé - republicains93-bondy.fr

UDI

Aux urnes Bondynois

 Très prochainement, nous aurons à choisir le futur chef de l’Etat qui gouvernera notre pays pour les 5 prochaines années. Avec un bilan médiocre du quinquennat de François Hollande, la France a besoin d’une alternance. Un enjeu de taille afin de relancer l’économie, lutter contre le chômage, maitriser la dette qui atteint unniveau colossale, mais surtout d’apaiser le morale des français. Dans un contexte particulièrement tendu les français n’acceptent plus les promesses non tenues. Aujourd’hui plus d’un français sur trois se montre réticent quant à cette élection.Les 23 Avril et 7 Mai prochain nous devons donc nous mobiliser et aller voter afin d’éviter un fort taux d’abstention qui ferait les affaires de l’extrême droite. Nous devons garder en tête que voter n’est pas seulement le choix d’un leader, c’est avant tout un droit fondamental.

Rafik Alout Conseiller Municipal - UDI

GROUPE DEMOCRATES ET CENTRISTES

Bondy où est la démocratie politique !

 La campagne présidentielle a mis en avant le sujet de la moralisation de la vie politique. Nous souhaitons que ce point soit traité à tous les niveaux y compris celui des collectivités locales. Ainsi il est temps de changer le personnel politique sclérosé de la Seine Saint Denis. Il faut que les jeunes réagissent. Eux qu’on a amusés avec des emplois jeunes, contrats d’avenir... sans emplois à la clef. Il faut en finir avec les nouvelles féodalités où le maire est devenu le patron de son territoire. Il faut en finir avec l’illusion du tout sport que l’on recommande aux jeunes des quartiers au détriment de l’éducation. Pourtant le savoir, c’est la liberté. Aujourd’hui l’ascenseur social par ne fonctionne plus. Enfin il faut que les élites en charge d’administrer ces territoires aient l’obligation d’y vivre !

Karim Allouache 100 % Bondynois

GROUPE BONDY AUTREMENT

Victoire pour les enfants !

 Une bonne nouvelle : notre proposition d’une école supplémentaire à Bondy-centre est reprise par la maire. Une victoire pour les enfants donc. Pourtant la maire n’a prévu cette école qu’en 2020 alors que les enfants s’entassent depuis des années dans des préfabriqués. Il serait temps que la maire entende les parents d’élèves et les enseignants. Nous voulons que les enfants puissent étudier dans de vraies salles de classe. Nos enfants et leur avenir valent plus que les économies de la maire. De plus 1300 logements sont annoncés sur les berges du canal. La maire n’envisage pourtant que de surcharger des écoles de Bondy-nord. Pour eux aussi, une école supplémentaire sera nécessaire. L’école doit être la priorité municipale !

Plus d’infos ? www.bondy-autrement.org / 06 62 91 83 83

restonsconnectés

Hotel de ville, esplanade Claude-Fuzier
93143 BONDY
Tél.: 01 48 50 53 00
Fax : 01 48 50 41 00