Le conseil local de santé mentale

Le Conseil Local de Santé Mentale (CLSM) est une plateforme de concertation et de coordination entre les élus locaux d’un territoire, le secteur psychiatrique, les professionnels de santé, les acteurs sociaux et médico-sociaux, les usagers, les aidants et tous les acteurs locaux concernés (bailleurs, éducation, justice, police, etc.). Il favorise le décloisonnement de la santé mentale et des politiques publiques menées au niveau local..


Le CLSM a pour vocation de permettre l’égal accès à la prévention et aux soins liés à la santé mentale ainsi que la continuité de ceux-ci, de développer l’éducation et la promotion en santé mentale, de favoriser l’inclusion sociale et l’accès à la citoyenneté et l’autonomie des usagers. Il contribue à destigmater les personnes concernées par les troubles psychiques.


Les actions prioritaires du CLSM s’articulent autour de 6 grands axe :

1.    L’observation locale
2.    La prévention et l’amélioration de l’accès aux soins
3.    L’éducation et la promotion en santé mentale
4.    L’inclusion sociale et la lutte contre l’exclusion
5.    La lutte contre la stigmatisation
6.    La promotion d’outils d’accompagnement des personnes atteintes de troubles
7.    psychiques

À Bondy, le CLSM a été officialisé le 21 juin 2012  et a pour champ d’action le territoire de Bondy.
Il associe l’ensemble des signataires (la Ville, l’ARS et l’EPS Ville-Evrard) et les partenaires locaux dans la mise en place des ses actions liées à la santé mentale. Le conseil local de santé mentale (CLSM) rassemble des usagers de la psychiatrie, des professionnels de santé, des associations et institutions locales (Ville, Conseil général, Agence régionale de santé).

Une approche globale de la santé mentale.

Le CLSM travaille sur des déterminants tels que le logement, l'accès aux loisirs, à la culture ou aux soins et la promotion de l'entraide comme autant de facteurs qui favorisent le rétablissement et le vivre ensemble. Il cherche aussi à faire changer les stéréotypes sur les personnes grâce à des actions d'information et de sensibilisation notamment lors de la semaine nationale d'information sur la santé mentale.

Les commissions

Les commissions sont des groupes définis à partir des préoccupations des acteurs locaux.

Commission Loi, éthique et réglementation (1)

  • Concertation sur l’organisation des soins psychiatriques sans consentement (Loi du 5 Juillet 2011).
  • Travail sur les procédures qu’impliquent cette loi et la coordination entre les acteurs
  • Analyse collective des situations locales complexes.

Commission Pédopsychiatrie (2)

  • Concertation sur l’observation et la mise en place d’action à destination des enfants et des adolescents
  • Sensibilisation en direction des jeunes aux problématiques de santé mentale
  • Prévention des addictions et des violences.

Commission Insertion sociale (3)

  • Concertation pour l’amélioration de la réhabilitation sociale intégrée pour les personnes souffrant de troubles mentaux.

Commission Destigmatisation (4)

  • Améliorer la visibilité de l’offre de psychiatrie auprès de la population, notamment auprès des lieux de soins psychiatriques / psychologiques ;
  • Destigmatiser la pathologie mentale, le soin et les malades (schizophrénie, troubles de l’humeur) par des évènements culturels
  • Améliorer les compétences des travailleurs sociaux et des bailleurs sociaux concernant l'accueil des usagers en souffrance par la formation et notamment par l'information, l'analyse et l'échange des pratiques ;
  • Amélioration de la qualification des intervenants du social et du sanitaire sur la clinique psychosociale

Les actions

Semaine d'information de la santé mentale (SISM)

Le conseil local de santé mentale (CLSM) coordonne les événements de la Semaine d'information de la santé mentale. Cette manifestation permet de réaliser des actions de promotion et de sensibilisation de la santé mentale auprès du grand public.

Le Réseau d'Evaluation des Situations d'Adultes en Difficulté

Qu’est-ce que la RESAD ?

La création d’un R.E.S.A.D (Réseau d’Evaluation des Situations d’Adultes en Difficulté) est née du constat des professionnels de santé, d’un manque de concertation entre professionnels travaillant auprès de publics adultes en situation de souffrance médico-psycho-sociale.

La R.E.S.A.D de Bondy s’est développé à partir d’un groupe de concertation, «Interface », créé en 1998, dont l’objectif principal était le décloisonnement du secteur psychiatrique.

La RESAD constitue une instance technique de réflexion et réunit à ce titre des professionnels du champ du social, de l’insertion et de la santé somatopsychique.
En tant que dispositif d’analyse de pratiques la RESAD se doit d’offrir un étayage à tout professionnel en demande de conseils et d’orientation dans l’élaboration d’un projet d’accompagnement pour un usager donné.

Il peut être saisi par une institution, un service, un professionnel, dès lors qu’une situation individuelle, familiale ou sociale, s’agissant de public adulte, présente une complexité telle qu’elle requiert une analyse pluri-professionnelle (éléments de souffrance psychique avec ou sans maladie mentale intriquée avec des dimensions sociales, juridiques, etc.).

Une pré-analyse de la situation par le demandeur sera réalisée au préalable et s’en suivra un objectif de résolution des problématiques en place, afin que la R.E.S.AD puisse être mobilisée.

Pourquoi la création d’un RESAD ?

Les réunions de la RESAD permettent aux partenaires de la ville de se rencontrer afin :

 

  • d’analyser les situations psychosociales complexes en les situant notamment dans le contexte de la ville à partir de la grille de lecture propre à chaque professionnel présent lors de la réunion,
  • d’évaluer puis définir des orientations de travail adaptées à chaque situation, engageant les intervenants sociaux ou médico-sociaux de terrain, ceci dans le respect des missions de chaque service et dans les cadres légaux définis,
  • renforcer les liens inter-institutionnels.

Le comité de pilotage

Le comité de pilotage rassemble le maire ou l’élu de la santé, éventuellement les élus concernés par l’action du CLSM, le chef de secteur ou du pôle représentant la psychiatrie publique, les représentants des usagers et des aidants ayant participé à la constitution du CLSM, le coordonnateur du CLSM, le représentant de la délégation territoriale de l’ARS, des représentants des professionnels de santé libéraux, des travailleurs sociaux, un représentant de l’éducation nationale, le coordonnateur de l’ASV, le coordonnateur du CLS s’il est différent de celui du CLSM, et toute personne désignée par l’assemblée plénière.

Il arrête les objectifs prioritaires du CLSM, son programme de travail, les modalités du partenariat à mettre en œuvre et le choix et la composition des différents groupes de travail.

Il suit la mise en œuvre du programme de travail du CLSM et informe l’ARS des besoins repérés sur le territoire et des actions mises en place pour y répondre.

Il recherche les ressources financières nécessaires au fonctionnement du CLSM. Il prévoit les modalités de l’évaluation et rend compte de celle-ci à l’assemblée plénière.

Il se réunit régulièrement pour assurer ses missions.

L’Assemblée Plénière :
« Informer et débattre des perspectives »

L’assemblée plénière réunit l’ensemble des acteurs (les professionnels en santé, social, police, justice, éducation, sport, culture ainsi que les usagers et leurs aidants) concernés par la santé mentale sur le territoire de Bondy.

Les partenaires expriment ainsi leurs besoins à cette occasion, elle est force de proposition pour les axes de travail prioritaires du CLSM de Bondy pour 2016/2017.

L’Assemblée Plénière est aussi une instance d’information auprès des partenaires, des usagers et des aidants. Pour cela, des conférenciers et professionnels du domaine de la santé mentale sont aussi présents pour présenter une thématique spécifique liée à la santé mentale.

Les partenaires

Ville de Bondy - Conseil Local de Santé / Atelier Santé Ville, professionnels du Centre Municipal de Santé (CMS) - Établissement Public de Santé de Ville-Evrard - Hôpital Jean Verdier CHU93 - Service Communal d'Hygiène et de Santé de Bondy - Ars Ile-de-France - Conseil Général d’île de France - UNAFAM - Éducation Nationale - Centre Communal d’Action Sociale - Aide Sociale à l’Enfance / Protection Maternelle Infantile - Maison des parents et de la famille de Bondy - Association IRIS MESSIDOR - Association La Marmite 93 Bondy - CAARUD Yucca - Centre Local d’Information et de Coordination.

  • Imprimer
  • Envoyer
  • Partage

Dans cette rubrique

Contacts

Pour des informations complémentaire, contactez le conseil local de santé mentale :
Coordinateur : j.remond@ville-bondy.fr
38, avenue de la République - Bondy
Tél. : 01 48 50 41 69

restonsconnectés

Hotel de ville, esplanade Claude-Fuzier
93143 BONDY
Tél.: 01 48 50 53 00
Fax : 01 48 50 41 00