Grippe et Covid-19 : 3 questions à Marc Souris, Directeur de recherche à l’IRD

Grippe et Covid-19, quelles différences ?

3 QUESTIONS À MARC SOURIS

Directeur de recherche à l’Institut de recherche pour le développement (Bondy),
spécialiste de l’épidémiologie des maladies infectieuses et des relations santé-environnement

Quelles sont les caractéristiques communes et les différences entre les grippes, les SARS-Cov, et notamment la Covid-19 ?

Les caractéristiques communes entre la grippe saisonnière et la Covid-19 — « Co » pour corona, « vi » pour virus et que « D » pour disease soit maladie en anglais — sont considérables. Les deux peuvent provoquer des formes graves, avec des complications pouvant être fatales, et notamment lorsqu’on est déjà atteint d’une autre maladie comme le diabète, l’hypertension, un cancer ou encore une maladie cardiovasculaire. Tous deux se transmettent de la même façon. On s’infecte principalement en respirant de fines particules contenant du virus. On peut également s’infecter en se frottant les yeux, le nez ou la bouche. Les virus de la grippe circulent dans le monde animal, et certains se sont adaptés à l’Homme. Il en est de même pour celui de la Covid-19.

Si de nombreux symptômes sont proches, il existe néanmoins quelques différences entre grippe et Covid-19 :
— L’apparition de la maladie est plus soudaine pour la grippe, et plus lente pour la Covid-19.
— La fièvre est généralement plus forte pour la grippe.
— Les autres symptômes peuvent être plus sévères pour la Covid-19 que pour la grippe.
— L’évolution de la grippe est plus rapide : une grippe non sévère dure entre 3 et 7 jours, mais la Covid-19 sans complication est nettement plus long, environ 15 jours, avec des difficultés respiratoires plus courantes.
La grippe montre une forte saisonnalité (en France, c’est entre novembre et mars). Il en est de même pour les rhumes. Pour la maladie Covid-19, nous n’avons pour le moment aucune indication de saisonnalité.

Pourquoi l’épidémie actuelle de coronavirus soulève-t-elle tant d’inquiétude ?

La Covid-19 semble être beaucoup plus contagieuse qu’une grippe classique : on estime que, pendant la montée de l’épidémie, pour la grippe une personne en infecte en moyenne 1,3 autres, alors que pour la Covid-19 c’est plutôt proche de 3, mais ce chiffre ne pourra être réellement déterminé qu’à la fin de l’épidémie.

La grande différence entre la grippe saisonnière et la Covid-19 réside dans trois aspects :
la susceptibilité en fonction de l’âge : la grippe touche essentiellement les plus jeunes, alors que la Covid-19 touche a priori tout le monde.
la contagiosité : la Covid-19 semble deux à trois fois plus contagieuse que la grippe saisonnière.
la létalité (la mortalité parmi les personnes infectées) en fonction de l’âge : la grippe saisonnière provoque des formes graves parmi les plus jeunes (mais très peu de décès) et parmi les plus âgés (avec beaucoup de décès). La Covid-19 provoque des formes graves essentiellement chez les plus de 60 ans vulnérables (avec beaucoup de décès), mais pas chez les jeunes.
C’est la conjonction de ces trois phénomènes qui provoque l’inquiétude pour la Covid-19 et, en valeur absolue, beaucoup plus de formes graves et donc de décès.

Pourquoi, malgré une surveillance importante, une hygiène renforcée et des moyens de communication aujourd’hui très développés, l’humanité est-elle toujours aussi vulnérable face à l’émergence ou la réémergence de maladies virales ?

Nos sociétés sont trop vulnérables et ne sont pas prêtes à affronter une épidémie de grande ampleur. L’apparition d’un nouveau virus par exemple est difficile à prévoir mais sa probabilité est grande. Les virus de la grippe sont très surveillés mais la préparation à un risque de pandémie est très insuffisante. Les moyens mis en œuvre pour diminuer notre vulnérabilité sont aussi très insuffisants : la recherche scientifique manque de moyens, la préparation logistique est trop faible, le système de santé est vulnérable, les réponses sont tardives, la gestion de crise est désordonnée et parfois contradictoire. Elle demanderait un niveau de coopération internationale qui, comme on le voit actuellement, n’existe pas, malgré tous les efforts de l’OMS.

Suite aux mesures de confinement, l’Institut de recherche pour le développement de Bondy a été contraint d’annuler la conférence de Marc Souris sur les grippes et les coronavirus. En vue de partager ses connaissances avec le grand public, il a décidé de publier le 23 mars deux vidéos sur le sujet, en ligne sur Youtube.
Partie 1 – COVID-19 et GRIPPE : les différences 
Partie 2 – COVID-19 et GRIPPE : la gestion du risque 
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×