Violences conjugales : vous n’êtes pas seule

Installé à̀ Bondy, SOS Femmes 93 soutient et protège les femmes victimes de violences conjugales.

En cette période de confinement, l’association élargit les horaires de sa ligne d’écoute et d’orientation. Des travailleurs sociaux ou des psychologues sont joignables au 01 48 48 62 27 du lundi au vendredi de 10 h à 13 h et de 14 h à 17 h.

 
Conflits conjugaux et violences conjugales, ces deux termes n’ont rien à̀ voir bien que certains agresseurs tentent de brouiller les pistes. Dans le premier cas, il s’agit de disputes de couple où deux points de vue s’opposent sur un pied d’égalité. Dans le deuxième cas, il y a des faits de violence avec un rapport de domination, de prise de pouvoir de l’un sur l’autre. Les violences conjugales peuvent prendre de multiples formes et sont même cumulables.
 

Les formes de violences
« Il y a par exemple la violence verbale, les remarques ou les insultes régulières adressées pour infliger une emprise psychologique. Il y a la violence physique, celle qui effraye, fragilise et impose le mutisme. Il y a le viol conjugal encore assez tabou. Il y a la violence économique où l’agresseur empêche d’accéder à un compte bancaire et prive la femme de son indépendance. Il y a aussi la violence administrative où il la prive de ses papiers, la violence sociale où il l’isole de ses proches, la violence en matière de santé où il l’empêche d’être en contact avec des professionnels de santé pour que les marques de coups ne soient pas repérées… », il y a en réalité tout une liste de situations horribles que Brigitte Broux, directrice SOS Femmes 93 et Cécile Faucher, responsable du pôle accueil, rencontrent quotidiennement.

 

Adaptation à la situation

Ces violences naissent dans toutes les classes sociales. Elles sont répétées, s’aggravent et s’accélèrent. Pour lutter contre ces dernières, SOS Femmes 93 propose, hors période de confinement, des accueils collectifs où les femmes peuvent venir sans rendez-vous. Depuis le mardi 17 mars, l’association applique comme tout le monde les mesures gouvernementales et n’organise plus de groupes de parole. En revanche, elle a décidé d’élargir les horaires de sa ligne d’écoute et d’orientation. Des travailleurs sociaux ou des psychologues sont à votre disposition.

Association bondynoise SOS Femmes 93 — 01 48 48 62 27 du lundi au vendredi de 10h à 13h et 14h à 17h. Violences Femmes info – numéro d’écoute national destiné aux femmes victimes de violences, à leur entourage et aux professionnels concernés. Appel anonyme et gratuit 7 jours sur 7, de 9h à 22h du lundi au vendredi et de 9h à 18h les samedi, dimanche et jours fériés.
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×