La semaine du Jazz : S’assurer de ses propres murmures

Ensemble, nous désirons appréhender une dimension intime du langage : le murmure. Une parole qu’on partage en très grande proximité, ces formules qu’on ne peut exprimer que dans la confiance d’une bulle protégée de silence et de mystère, fragile. S’assurer de ses propres murmures, c’est se donner ensemble l’assurance d’une écoute réciproque, d’un espace d’échange des paroles de chacun ; c’est aussi, chacun pour soi, se donner l’attention nécessaire pour entendre ses propres bruissements. C’est enfin inviter le monde, le public, à tendre l’oreille, à scruter notre adresse, à percer le secret. Nous visons une longue danse, spectacle de cirque et concert, qui
montre la batterie comme un coeur et le jonglage comme un corps.

Par le collectif Petit travers

Renseignements et réservation au service Arts et Cultures au 01 48 50 54 68
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×