Ne me libérez pas, je m’en charge !

Sur une idée originale de Méziane Azaïche, ce spectacle musical s’inspire d’un constat : plus invisible que le travailleur immigré, il y a sa femme. Aux allures de comédie musicale, Ne me libérez pas, je m’en charge ! est un spectacle vivant créé autour d’un répertoire, celui de l’immigration, de la Méditerranée et autour d’une thématique, celle de l’exil au féminin. Les chanteuses de l’exil ont accompagné l’exil des femmes immigrées, comme l’exil intérieur des épouses laissées – délaissées ? – au pays, alors que leurs hommes partent pour la France tout au long du XXe siècle. Ce nouveau spectacle souhaite donc donner chair à l’expérience singulière, et pourtant si peu relayée, des femmes de l’immigration maghrébine en France. À travers les chansons de Najat Aatabou, Hanifa, Cheikha Remitti entre autres, qui ont bercé plusieurs générations des deux rives de la Méditerranée, l’histoire de ces femmes sera racontée au plus grand nombre. Sur le plateau, la comédienne Tanina Cheriet, les chanteuses Samia Diar et Nadia Ammour, accompagnées de cinq musiciens, invitent le spectateur à un voyage en musique à travers la richesse et la diversité de ce répertoire, entre hier et aujourd’hui.

Ciné Malraux, Cours de la République, Bondy, France

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×